Témoignages

Christian, Commercial

21-03-2010

« Pro’Actif de mars-avril 2009 :
La vie de chômeur est un moment difficile de sa vie, où l’on ressasse beaucoup de négatif. On vit en plein et au quotidien face les difficultés du chômage dans une société…active.

Il ne faut pas vraiment attendre la solution-miracle du Pôle-emploi, d’une seule structure d’aide, d’un entretien, ou d’un contact. Mais c’est cet ensemble de choses effectué de façon permanente qui va nous donner un maximum de chances. On pense tous dans sa chambre devant son écran que l’on est forcément le meilleur ou le pire pour un travail.

Il faut être très curieux, et surtout se rendre régulièrement dans une association comme Pro’Actif. Heureusement qu’il existe des structures autres que Pôle Emploi, cette dernière servant hélas plus à remplir des statistiques qu’à jouer un rôle de soutien et d’aide.

J’ai découvert au hasard d’infos orales et publicités accrochées dans certains halls, cette structure de Pro’Actif. Elle permet de se remettre en question et de se redécouvrir face aux autres. Et croyez-moi, face aux autres, toutes les faiblesses qui habitent en nous et toutes nos forces qui veillent en nous refont surface !! Il faut savoir gérer un planning pour s’y rendre, et respecter à la seconde près leurs horaires, comme le monde du travail.

Les ateliers de Pro’Actif sont donc un plus pour tous les chômeurs que vous êtes. A la fois sur la découverte de soi, des autres, et des outils à manier

Pro’Actif ne m’a pas donné d’emploi. Mais elle m’a permis de me remettre à niveau dans le monde du travail, et reste un excellent stimulant dans ses recherches. »