Témoignages

Véronique, Responsable Qualité

11-11-2009

J’ai été membre de Pro’Actif (Chom’Actif à l’époque) de Février à Mai 2006.
J’ai connu Pro’Actif grâce à internet.

En recherche d’emploi depuis décembre 2005, je souhaitais intégrer un groupe de personnes dans ma situation pour pouvoir partager mes expériences et dynamiser ma recherche d’emploi en échangeant autour des démarches mises en œuvre par chacun.

En tapant « groupe de chercheurs d’emploi sur Grenoble » dans un moteur de recherche, je suis tombée en autre sur « Chôm’Actif ».
Je me suis rendue à la réunion d’information du mardi et j’ai trouvé le concept intéressant pour moi. Cela convenait tout à fait à ma recherche.

I – Carte de Compétences
J’ai eu la chance d’arriver au moment où un atelier, carte de compétences se mettait en place et j’ai pu y participer.
Un atelier permet à l’un des membres de l’association de mettre en œuvre ses compétences, dans le but de tester ses compétences ou un projet avant de les intégrer dans un projet professionnel.
J’ai donc, grâce à cet atelier, pu réfléchir à ce que j’avais fait, ce que je savais faire et ce que je souhaitais faire.
Avec un groupe de 4 personnes guidées par Dominique, nous avons pu établir un tableau non exhaustif de nos savoir-faire et savoir-être. Lors d’entretiens, il est vraiment très important de pouvoir citer des qualités, des savoir-faire ou être. Souvent avec le stress cela ne vient pas naturellement mais grâce à ce type de travail préalable cela est beaucoup plus facile.

II – Animation de réunion
Les réunions du lundi, sont le point clef de la semaine à Chom’Actif. C’est le moment où s’organisent les différentes activités de la semaine. L’animation de ces réunions permet aux membres, d’effectuer un travail préparatoire en suivant des règles précises, de s’exprimer en publique, de gérer le temps de prise de parole des différents intervenants, c’est souvent difficile mais très formateur. J’ai pu, dans le temps où j’étais membre de Chôm’Actif, animer plusieurs de ces réunions ce qui m’a permis d’exercer cet art difficile.

III – Contact Direct Entreprise
L’atelier Pro’Actif, destiné à recenser les besoins et offres des entreprises du bassin grenobloise en matière d’emploi permet aux membres de la structure de prendre contact directement avec les employeurs.
Dans le cadre d’une recherche d’emploi, accéder au « marché caché », toutes les offres qui ne sont pas mises sur les sites de recherches, ou organismes habituel, est indispensable. Or pour avoir accès à ce « marché caché », il est nécessaire de contacter les entreprises pour connaître les différents besoins.
J’ai trouvé que faire cette démarche, dans un premier temps, dans le cadre et pour le compte de la structure, permettait de roder une démarche et d’élaborer des scénarios pour ma propre recherche que ce soit par téléphone pour un premier contact, la prise de rendez-vous où au sein de l’entreprise pour un contact direct.